Coronavirus : l’ABM recommande la suspension des parcours de PMA

Publié le 19 Mar, 2020

Dans un document en date du 14 mars, l’Agence de biomédecine (ABM) détaille ses recommandations quant au maintien ou non des procédures de procréation médicalement assistée (PMA) pour la période d’épidémie de Covid-19 et de confinement.

L’ABM préconise de « reporter les activités cliniques et biologiques » pour les prises en charge « non débutées ».

Pour les femmes ayant commencé un traitement de stimulation et non atteintes par le Covid-19, celui-ci peut être poursuivi « afin de congeler les ovocytes ou les embryons et reporter le transfert embryonnaire après l’épidémie ». En revanche, « pour les femmes symptomatiques, il est recommandé autant que possible d’arrêter le traitement ».

L’agence recommande également de « reporter le don d’ovocytes pour éviter une stimulation en période épidémique ». De même pour « le recueil des spermatozoïdes », en fonction des « capacités organisationnelles des établissements ». Les activités de « préservation de la fertilité » ne doivent être maintenues que pour les « prises en charge urgentes (oncologiques) ».

Avec ces recommandations, l’objectif de l’ABM est « de réduire le nombre de femmes exposées au Covid-19 en cours de stimulation et en début de grossesse ». La Société européenne de reproduction humaine et d’embryologie (ESHRE) a indiqué ne disposer d’« aucune information sur l’effet possible de l’infection par Covid-19 sur les grossesses en phase initiale ». Mais, « certains des traitements médicaux administrés aux patients gravement infectés sont contre-indiqués chez les femmes enceintes ».

Pour aller plus loin :

Coronavirus : les FIV gelées jusqu’à la fin de l’épidémie ?

Deux fois plus de malformations cardiaques après une FIV, quatre fois plus si ce sont des jumeaux

Bébés issus d’une PMA : +45% de risque de mourir avant sa première année

“Les médecins et les gynécologues ne connaissent finalement pas grand-chose à l’infertilité”

ABM (14/03/2020) – The Independent, Eilish O’Regan (19/03/2020)

Partager cet article

Synthèses de presse

Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »
/ Genre

Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »

Selon une étude de la Mayo Clinic dévoilée fin mars, les bloqueurs de puberté peuvent provoquer des problèmes de fertilité ...
Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Une équipe de la Medical University of Vienna a mis en œuvre des « embryons de synthèse » pour caractériser ...
Allemagne : une première étape vers la dépénalisation de l’avortement ?
/ IVG-IMG

Allemagne : une première étape vers la dépénalisation de l’avortement ?

Une commission mandatée par le Gouvernement allemand a recommandé de dépénaliser l’avortement jusqu’à 12 semaines de grossesse ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres