Contraception d’urgence et IVG : la SMEREP tire le signal d’alarme

Publié le 6 Sep, 2016

A l’occasion de la journée mondiale de la contraception, la SMEREP, un organisme de sécurité sociale étudiante, s’inquiète des comportements des lycéennes et des étudiantes en matière de contraception d’urgence et d’avortement.

 

Contraception d’urgence

 

Publiée le 5 septembre, une étude réalisée pour la SMEREP par OpinionWay[1], révèle que « 42% des étudiantes françaises ayant déjà eu des rapports sexuels, ont déjà eu recours, au moins une fois, à la contraception d’urgence (ou « pilule du lendemain »). Près de 10% d’entre elles y ont eu recours 3 fois et 3% plus de 5 fois ! ». Chez les lycéennes, la proportion s’élève à 20%.

 

Un accent porté sur l’Ile de France montre que la proportion augmente encore, puisque 31% des lycéennes déclarent avoir pris la pilule du lendemain.

 

IVG

 

Du côté de l’IVG, l’enquête révèle que 6 % des lycéennes ont déjà eu recours à l’IVG, parfois 2 fois.

Et elles sont presque 1 sur 10 en Ile de France à l’avoir vécue. Si les étudiantes ne sont que 5% à y avoir recours, 1% d’entre elles en ont déjà vécu 3 !

 

L’étude souligne par ailleurs une défiance des étudiantes vis-à-vis de la contraception et la multiplication de comportements à risques.

 

Une situation jugée préoccupante. Pierre Faivre, Administrateur, Chargé de prévention à la SMEREP, a déclaré que « La SMEREP tient à alerter sur ces situations vécues par les jeunes femmes et sur les conséquences psychologiques parfois graves qu’elles peuvent vivre lors de la pratique d’une intervention volontaire de grossesse ».

 

 

[1] 2 études :

– Etude OpinionWay pour la SMEREP réalisée selon la méthode des questionnaires auto-administrés en ligne, du 29 avril au 25 mai 2016 auprès de 507 étudiants de toute la France et de 707 d’Ile-de-France,

– Etude OpinionWay pour la SMEREP réalisée selon la méthode des questionnaires auto-administrés en ligne, du 20 mai au 7 juin 2016, auprès de 403 lycéens de toute la France et de 368 d’Ile-de-France.

Communiqué de presse SMEREP (06/09/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

IVG : les conclusions d’une étude sur la télémédecine remises en cause
/ IVG-IMG

IVG : les conclusions d’une étude sur la télémédecine remises en cause

Les conclusions d'une étude selon laquelle la télémédecine pour prescrire des pilules abortives est « efficace » sont remises en ...
23_pilule_abortive
/ IVG-IMG

Pologne : le Parlement adopte une loi libéralisant l’accès à la « pilule du lendemain »

La chambre basse du Parlement polonais a adopté une loi autorisant l’accès à la « pilule du lendemain » dès ...
Canada : des soins palliatifs pédiatriques à améliorer au lieu de proposer l’« aide médicale à mourir »
/ Fin de vie

Canada : des soins palliatifs pédiatriques à améliorer au lieu de proposer l’« aide médicale à mourir »

« Trop d'enfants canadiens qui ont besoin de soins palliatifs n'en bénéficient pas, ou n'en bénéficient que dans les dernières semaines ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres