Choisir la mort

Publié le 12 Fév, 2008

Le Monde consacre une pleine page à Marguerite Messein, une dame de 82 ans qui, refusant la déchéance physique, décidait il y a quelques mois de se suicider en Suisse, avec l’aide de l’association Dignitas.

En 1982, alors qu’apparaissent ses premiers problèmes de santé, la vieille dame contacte l‘Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) dans l’idée de pouvoir "partir à son heure". C’est finalement en 2006 qu’elle revendique de mourir : "j’ai milité pour la bataille de l’avortement dans les années 1970, je milite désormais pour l’euthanasie", disait-elle. "On a permis aux femmes de maîtriser la vie, et on empêcherait les personnes de maîtriser leur mort ? C’est un non-sens, je ne comprends pas que la France me dénie ce droit."

En novembre 2007, soutenue et filmée par des membres de Dignitas, elle mourut après avoir absorbé le produit létal.

Le Monde (Cécile Prieur) 12/02/08

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

booties-2047596_1920

Choisir le sexe de son futur bébé : un marché de 500 millions de dollars

Aux Etats-Unis, sélectionner le sexe de son futur enfant dans le cadre d’une fécondation in vitro est légal. Un marché ...
hacker
/ E-santé

Ecosse : des données relatives à la santé mentale d’enfants divulguées

Le NHS Dumfries and Galloway a confirmé que des données relatives à la santé mentale d’enfants ont été publiées par ...
pape_francois
/ Fin de vie

Pape François : l’euthanasie est « un échec de l’amour »

S’adressant aux participants du symposium sur les soins palliatifs, le Pape a rappelé que l’euthanasie « n’est jamais une source ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres