Chili : Vers l’inscription de l’avortement dans la Constitution ?

Publié le 17 Mar, 2022

Mardi 15 mars, la Convention constitutionnelle qui est chargée de rédiger la nouvelle Constitution du Chili, a approuvé un article légalisant l’avortement, par 108 voix, 39 contre et 6 abstentions. Le texte final sera soumis à un référendum à l’automne. L’actuelle Constitution avait été adoptée en 1980, « pendant la dictature ».

L’article dispose que « l’État garantit l’exercice des droits sexuels et reproductifs sans discrimination (…), assurant les conditions d’une grossesse volontaire et protégée, d’une interruption volontaire de grossesse, d’un accouchement et d’une maternité ». Le vote de cet article intervient « quelques jours à peine après l’investiture, vendredi 11 mars, du nouveau président chilien, Gabriel Boric, dont plusieurs ministres arboraient le foulard vert du mouvement féministe latino-américain ».

L’avortement était totalement interdit au Chili entre 1989 et 2017. Depuis, il est autorisé « en cas de viol, de danger pour la mère ou de non-viabilité du fœtus » (cf. Chili : les députés rejettent la dépénalisation de l’avortement).

« Aucune Constitution au monde ne prévoit ça », certifie Luciano Silva, membre de la Convention constitutionnelle. « En mettant l’avortement dans la Constitution, on clôt tout débat », déplore-t-il.

Complément du 27/06/2022 : La nouvelle Constitution sera soumise à un référendum le 4 septembre prochain.

Complément du 05/09/2022 : Après un référendum à vote obligatoire, 61,9% des Chiliens contre 38,1% ont rejeté, le 4 septembre, la proposition d’une nouvelle Constitution qui aurait inscrit « dans le marbre [le] droit à l’avortement ». Cependant, Gabriel Boric, le président du Chili, s’est engagé à relancer « un nouveau processus constitutionnel ».

Sources : La Croix, Gilles Biassette (17/03/2022) ; AFP (27/06/2022) ; Le Monde (05/09/2022) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres