42,6 millions d’avortements dans le monde en 2021

Publié le 7 Jan, 2022

42,6 millions d’avortements en 2021. Ce chiffre s’affichait au compteur du Worldometer le 31 décembre dernier à 12h, un site web qui compile en temps réel des statistiques mondiales sur la santé, la population, les ressources ou les décès [1].

Cette même année 2021, les décès, toutes autres causes confondues et recensés par ce même site, s’élèvent à 51,8 millions : 13 millions dus aux maladies transmissibles, 8,2 millions dus au cancer, 5 millions dus au tabagisme, 1,7 million dus au SIDA, 1,3 million dus aux accidents de la route, 1,1 million dus aux suicides. Le nombre de décès dus au Covid s’élève pour sa part à 3,5 millions en 2021. L’avortement demeure donc la première cause de décès dans le monde en 2021 (cf. L’avortement tue 25 fois plus que la Covid-19). Avec un chiffre trois fois supérieur à la deuxième cause de décès.

Des chiffres vertigineux, qui ne freinent pas les tentatives pour faire entrer l’IVG dans le droit : en 2021, le Bénin [2], le Mexique [3], le Laos [4], le Gabon [5] et San Marin (Cf. Les Saint-Marinais veulent autoriser l’avortement) ont dépénalisé ou élargi l’accès à l’avortement. Le parlement européen a adopté le rapport Matic (cf. Le Parlement européen adopte le rapport Matic). En France, la proposition de loi Gaillot pourrait allonger le délai légal pour avorter : la deuxième lecture de ce texte est prévue au Sénat dès le 19 janvier (cf. L’avortement : une priorité de fin de mandat ?).

Toutefois d’autres pays ont résisté à ces mêmes tentatives. Ainsi, le Chili [6], le Salvador [7] et la République Dominicaine [8] ont rejeté la dépénalisation de l’avortement. L’Iran a limité son accès [9] et le Texas a interdit les avortements après 6 semaines de grossesse. Le Malawi a refusé d’élargir son accès[10] et l’Argentine a suspendu sa loi sur l’IVG [11]. Enfin à Malte, une proposition de loi visant à dépénaliser l’avortement a été déposée, mais le président s’est dit prêt à démissionner plutôt que de signer une telle loi [12].

Aux Etats-Unis, une décision de la Cour suprême est attendue concernant l’arrêt Roe vs. Wade qui a permis la légalisation de l’avortement. C’est une loi du Mississipi qui est en jeu ici, et la Cour donnera sa réponse à la question : « un Etat peut-il constitutionnellement interdire l’avortement lorsque le fœtus est trop jeune pour survivre hors de l’utérus ? » (cf. Etats-Unis : « L’annulation de « Roe » rendra la politique d’avortement au peuple »).

 

[1] Wordlometer se base notamment sur les données de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

[2] Bénin : le parlement légalise l’avortement

[3] Décriminalisation de l’avortement au Mexique

[4] Le Laos autorise la GPA et l’avortement

[5] IVG : Le Gabon abandonne le critère de détresse grave

[6] Chili : les députés rejettent la dépénalisation de l’avortement

[7] Salvador : l’Assemblée rejette la dépénalisation de l’avortement

[8] La République dominicaine s’oppose à l’avortement via la réforme de son Code pénal

[9] Iran : Une loi limite l’accès à l’avortement et à la contraception

[10] Malawi : les législateurs ne reviendront pas sur l’accès à l’avortement

[11] Argentine : un juge fédéral ordonne la suspension de la loi IVG pour inconstitutionnalité

[12]  Avortement à Malte : le président prêt à démissionner

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Inde : « Personne, y compris un médecin, n’est autorisé à provoquer la mort d’une autre personne »
/ Fin de vie

Inde : « Personne, y compris un médecin, n’est autorisé à provoquer la mort d’une autre personne »

Le 2 juillet, la Haute Cour de Delhi a rejeté la requête demandant de constituer une commission médicale pour évaluer ...
Passeport
/ PMA-GPA

GPA : la Cour constitutionnelle colombienne demande de nouvelles règles face au risque d’apatridie

La Cour constitutionnelle colombienne a ordonné au ministère des affaires étrangères d’accorder la nationalité colombienne à une petite fille née ...
Pologne : le Parlement rejette une proposition de loi visant à décriminaliser l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : le Parlement rejette une proposition de loi visant à décriminaliser l’avortement

Le 12 juillet, le parlement polonais a rejeté, avec 218 voix contre 215, une proposition de loi visant à « décriminaliser ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres