Cellules souches embryonnaires humaines et construction d’organes en laboratoire

Publié le 21 Fév, 2016

Des chercheurs du Centre RIKEN au Japon ont annoncé avoir « fait pousser » une partie de cerveau humain à partir de cellules souches embryonnaires humaines. Plus précisément, l’équipe a cultivé des cellules souches embryonnaires humaines et induit leur développement en différents types cellulaires nécessaires pour répliquer une glande pituitaire (ou hypophyse)1 active, qu’ils décrivent comme une « structure tridimensionnelle pituitaire-like ».

 

Ils ont ensuite transplanté l’organe chez des souris sans glande pituitaire. Sans rejeter l’organe étranger, les souris ont vécu normalement et gagné plusieurs années d’espérance de vie. Toutefois, la glande n’a pas été reliée au cerveau, elle a été implantée sur les reins de la souris, sans que cela n’entrave son fonctionnement.

 

Quelques années auparavant, la même équipe de recherche avait produit des glandes pituitaires à partir de cellules souches de souris. Ils travailleraient également sur la réplication de rétines, mais sont restés discrets sur la prochaine étape.

 

 

1 L’hypophyse ou glande pituitaire est une glande endocrine qui se trouve à la base du cerveau, reliée à l’hypothalamus qui la contrôle. Elle produit des hormones qui gèrent une large gamme de fonctions corporelles.

The Japan Times (20/02/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres