Cellules embryonnaires : déclaration de 6 pays européens

Publié le : 30 novembre 2005

Une déclaration commune de 6 pays de l’Union européenne s’oppose vigoureusement au financement par l’Union des recherches sur les cellules souches embryonnaires.

L’Allemagne, l’Italie, l’Autriche, la Pologne, la Slovaquie et Malte se sont félicités des progrès accomplis dans le cadre du 7ème programme-cadre de recherche et de développement (7e PCRD), mais estiment que l’UE devrait "s’abstenir de financer des projets concernant des domaines où interviennent des principes éthiques fondamentaux, qui diffèrent entre États membres".

Ces 6 États "ne peuvent accepter que les activités incluant l’utilisation d’embryons humains soient éligibles à des financements émanant du 7e PCRD" et "invitent par conséquent la Commission à abandonner" de tels projets.

Ces pays demandent, en outre, l’intensification des recherches sur  les cellules souches adultes, dont le potentiel thérapeutique " n’est pas suffisamment pris en compte" dans les propositions sur  le 7e PCRD.

Le Figaro 30/11/05 - actu.wanadoo.fr 28/11/05 - Xinhuanet.com 29/11/05 - levif.be 28/11/05

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres