Biothérapies : le gouvernement présente sa stratégie

Publié le 10 Jan, 2022

Vendredi, Frédérique Vidal, ministre de la recherche et Agnès Pannier-Runacher, ministre délégué à l’industrie, ont détaillé la stratégie du gouvernement sur les biothérapies [1] et la bioproduction de thérapies innovantes. D’ici 2030, le gouvernement ambitionne l’accueil de la production de vingt biomédicaments.

Le marché des biothérapies devrait « dépasser les 300 milliards d’euros en 2025 ». Le soutien financier de l’Etat s’élèvera lui à 800 millions d’euros : 275 millions d’euros pour les biothérapies, 280 millions d’euros pour la bioproduction, et 150 à 230 millions d’euros pour le déploiement des projets d’industrialisation.

Les efforts se déploieront selon quatre thématiques :

  • « biotechnologies en oncologie (anticorps monoclonaux, Car-T cells) ;
  • thérapies géniques et cellulaires hors oncologie, notamment contre les maladies rares ;
  • bioréacteurs de production ;
  • développement d’unités de production plus performantes et d’outils d’optimisation des systèmes de culture et procédés de bioproduction ».

Deux institutions verront également le jour en 2022 : l’alliance française de la bioproduction et l’agence de l’innovation en santé.

[1] Médicaments issus des biotechnologies, produits par des bactéries ou des cellules animales génétiquement transformées.

Source : Hospimedia, Jérôme Robillard (7/01/2022)

 

 

 

 

 

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...
Epigénétique : une nouvelle cause potentielle de l’infertilité masculine
/ PMA-GPA

Epigénétique : une nouvelle cause potentielle de l’infertilité masculine

Selon une étude, une régulation défectueuse du génome lors de la spermatogénèse pourrait être une cause potentielle d’infertilité masculine ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres