Bioéthique : le projet de Jacques Chirac

Publié le : 26 mars 2002

Dans le cadre de sa campagne électorale, Jacques Chirac fait dans le Quotidien du Médecin, un point sur son programme en matière de santé et notamment en matière de bioéthique.

La thérapie cellulaire ouvre des perspectives prometteuses mais elle doit être encadrée au nom d’exigences éthiques et scientifiques, estime t-il. La recherche sur les cellules souches adultes doit être une priorité mais il se montre favorable à la recherche sur les cellules embryonnaires provenant d’embryons surnuméraires après l’accord des parents et sur avis d’un collège scientifique.

En revanche, il réaffirme son opposition au clonage thérapeutique par crainte de dérives vers le clonage reproductif.

Pour l’avenir, Jacques Chirac envisage de créer un comité d’éthique au sein des Nations unies et de faire adopter une convention internationale de bioéthique.

Par ailleurs, il se félicite de la loi « anti-perruche » adoptée en février dernier mais il estime qu’il faut agir pour mieux aider les personnes handicapées. Dans ce cadre, il souhaite assurer aux personnes handicapées un véritable droit à la compensation du handicap.

<p>Le Quotidien du Médecin (Renée Carton - Bruno Keller) 26/03/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres