Bioéthique : le point de vue du cardinal Martini

Publié le 24 Avr, 2006

Le cardinal Martini, ancien archevêque de Milan, s’est exprimé vendredi dans l’hebdomadaire italien L’Espresso, sur les questions de bioéthique opposant, selon lui, la médecine et la technologie à l’enseignement catholique. Il a notamment évoqué les questions de l’avortement, du préservatif, de la fécondation in vitro ou de l’adoption d’embryons. "Dans les zones grises", là où il n’est pas évident de voir où se situe le véritable bien de l’homme et de la femme, il convient, estime-t-il, de s’abstenir de juger trop vite.

Sur la question de l’avortement, il juge "somme toute positif" que sa légalisation "ait contribué à réduire et tende à éliminer les avortements clandestins". Pour lui, "il est difficile, qu’un État moderne n’intervienne pas au moins pour empêcher une situation sauvage et arbitraire" mais, précise-t-il, ce qui ne veut pas dire "permis de tuer". Il précise qu’il faut que l’État s’efforce de diminuer les avortements "par tous les moyens", et, pour sa part, il "ne parvient pas" à appliquer le principe du moindre mal dans ce domaine.

Sur la question du préservatif, il reconnaît que "son utilisation peut constituer dans certaines situations un moindre mal", notamment face au sida.

Le cardinal Martini s’interroge aussi sur l’implantation à des fins d’adoption, d’embryons congelés, la jugeant préférable à leur destruction. "Là où il y a un conflit de valeurs, il me paraît éthiquement plus significatif d’incliner vers une solution qui permet à une vie de s’épanouir plutôt que de la laisser mourir", explique-t-il.

Enfin, il ne souhaite ni "approuver" ni "condamner" ceux qui ont recours à l’euthanasie de personnes gravement malades.

Les propos du cardinal ont créé "surprise" et "perplexité" au Vatican. "Le cardinal a utilisé des mots qui doivent être étudiés, on ne peut réagir de façon impulsive", a ainsi estimé Mgr Elio Sgreccia, président de l’Académie pontificale pour la vie.

La Croix (Claire Lesegretain) 24/04/06

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres