Bilan de la loi sur le handicap

Publié le : 13 février 2006

Un an après sa promulgation, où en est-on de la loi sur le handicap ?

Les maisons départementales des personnes handicapées sont opérationnelles depuis le 2 janvier 2006. Elles offrent des guichets uniques pour répondre à toutes les questions liées au handicap et coordonner les différents services en charge des personnes handicapées.

La scolarisation des enfants handicapés en milieu dit ordinaire est entrée en vigueur mais reste insuffisante. Sur 240 000 enfants handicapés, seuls 137 000 ont profité du dispositif.

La prestation de compensation du handicap a remplacé, depuis le 2 janvier, l’allocation compensatrice pour tierce personne.

Quant à l’accessibilité des transports collectifs et lieux recevant du public, elle est amorcée mais loin d’être achevée. La loi prévoit en effet un délai de 10 ans pour la mise aux normes.

Philippe Bas, ministre délégué aux Personnes handicapées, souhaite qu’en 2006, la priorité soit donnée à l’emploi. 30% des personnes handicapées sont toujours au chômage. Marie-Sophie Desaulle, présidente de l’Association des paralysés de France qui appelle à la vigilance un an après le vote de la loi, souhaite que l’on prenne aussi des mesures pour les personnes qui ne peuvent pas travailler.

Notons qu’une cellule nationale d’observation a été mise en place par la FNATH (association des accidentés de la vie) pour surveiller la bonne application de cette loi. Les personnes handicapées qui se sentent lésées ou qui rencontrent des difficultés dans leur intégration professionnelle peuvent témoigner via un site Internet. Une ligne téléphonique est également à leur disposition. Cette cellule se réserve le droit d’interpeller régulièrement les pouvoirs publics.

Le Figaro (Delphine de Mallevoüe) 11/02/06 - Libération (Laeïla Adjovi) 11&13/02/06 - La Croix 13/02/06

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres