Belgique : une loi pour la procréation artificielle

Publié le 31 Mai, 2006

Aujourd’hui le Sénat belge devrait approuver la première loi encadrant la procréation médicalement assistée.

La nouvelle loi autoriserait la PMA pour tous les couples, mariés ou non, hétérosexuels ou non, via ses propres gamètes ou un donneur (ou donneuse).

Elle fixerait aussi une limite d’âge de  47 ans pour l’implantation d’embryons, un nombre maximum (6) de gamètes ou d’embryons par donneur, le droit à la liberté de conscience pour les centres. Le diagnostic préimplantatoire serait autorisé pour mettre au monde un bébé médicament, ainsi que l’insémination post-mortem si le donneur a donné son accord de son vivant, mais l’exercice de la PMA dans un but commercial ou eugénique serait interdit.

Les sénateurs vont débattre sur deux points controversés : l’anonymat des donneurs, qui va contre le droit à l’enfant de connaître ses origines, et l’appariement, le choix des donneurs en fonction de la ressemblance physique avec les receveurs, qui s’apparente à de l’eugénisme.

La Libre Belgique (Rachel Crivellaro) 31/05/06

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres