Bébés OGM : une troisième naissance en Chine ?

Publié le : 4 juillet 2019

En novembre, le chercheur chinois He Jiankui révélait avoir fait naitre des jumelles, les deux premiers bébés génétiquement modifiés (cf. Bébés OGM : cobayes malgré eux). Dans le même temps, il annonçait une seconde grossesse dont il venait d’avoir confirmation. Sept mois plus tard, l’enfant est probablement né ou sur le point de naitre mais rien n’a été révélé à ce jour. « Le monde pourrait ne jamais apprendre sa naissance si le gouvernement chinois décidait de garder le secret » pour éviter un nouveau scandale, explique Antonio Regalado, journaliste scientifique au MIT. Mais compte tenu des efforts déployés par la Chine pour modifier son cadre règlementaire[1], « pourquoi garderaient-ils le secret ? » analyse de son côté Rosario Isasi, bioéthicienne à l’université de Miami.

 

 

<p>MIT Technology Review, Antonio Regalado - <span style="font-size: 13px">A third CRISPR baby may have already been born in China</span></p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres