Avortements en ville : des précisions

Publié le 30 Nov, 2004

Le journal Le Monde donne quelques précisions sur la circulaire "relative à l’amélioration des conditions de réalisation des interruptions volontaires de grossesses médicamenteuses en ville".

L‘avortement doit être pratiqué par un médecin qualifié en gynécologie médicale ou en gynécologie obstétrique ou bien posséder une "pratique régulière des IVG médicamenteuses dans un établissement de santé".

Cinq consultations sont nécessaires dont deux pour la prise de Mifépristone (RU 486) et de Misoprostol (prostaglandine) qui doivent être avalés en présence du médecin.

Les documents de remboursement assureront l’anonymat de la femme.

Le Monde 30/11/04

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres