Avortement : une proposition de loi portée par l’ordre des sages-femmes

Publié le 9 Mar, 2023

Le 8 mars, le Conseil national de l’ordre des sages-femmes (CNOSF), estimant que « l’accès à la gynécologie et à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) » se détériore, a présenté le texte d’une proposition de loi appelant à la mise en place de « mesures concrètes ».  Il note aussi une dégradation de « l’accompagnement de la grossesse, de l’accouchement et de ses suites » et une hausse des infections sexuellement transmissibles.

L’objectif serait de faire de la santé des femmes « une priorité ».

Le document de travail élaboré par le Conseil national comprend 13 articles dans lesquels il propose « la création d’un institut pour la santé sexuelle et reproductive » dans le but d’« améliorer le pilotage et la cohérence de cette politique publique, indispensable à l’égalité entre les femmes et les hommes ». D’autres mesures sur « la prévention et l’éducation à la santé sexuelle » ou encore « la prise en charge et l’accompagnement des femmes et des couples lors de fausses couches ou les violences gynécologiques et obstétricales » sont énumérées.

En parallèle, le CNOSF lance une consultation pour mobiliser tous les acteurs de la vie publique. Un groupe de travail réunissant les instances de sages-femmes pour « examiner “plus en détail” les mesures relatives à la profession » sera aussi mis en place.

L’ordre des sages-femmes espère que l’initiative se concrétisera dans les prochaines semaines et que les pouvoirs publics s’en empareront.

 

Source : Hospimedia, Clémence Nayrac (08/03/2023) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres