Avortement : les Pays-Bas suppriment le délai de réflexion

Publié le 23 Juin, 2022

Mardi, les sénateurs néerlandais ont voté la suppression du délai de réflexion de cinq jours avant que ne soit pratiqué un avortement. Le projet avait déjà été voté par la chambre basse (cf. Avortement : vers la fin du délai de réflexion aux Pays-Bas ?). La loi devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2023, d’après le ministère de la Santé.

Actuellement, ce délai s’applique à toutes les femmes enceintes « de plus de 16 jours ». Il avait été introduit dans la loi qui a dépénalisé l’avortement aux Pays-Bas en 1984. L’IVG y est autorisé jusqu’à 24 semaines de grossesse.

En mars, les députés avaient par ailleurs voté l’autorisation pour les médecins de famille de prescrire des pilules abortives. Le texte doit encore être examiné par la chambre haute. Actuellement, seules les cliniques d’avortement peuvent dispenser ces substances.

On recense « environ 30 000 avortements » aux Pays-Bas chaque année. Dans 31% de cas, il s’agit d’avortements médicamenteux.

 

Sources : Dutch news (21/06/2022) ; AFP (21/06/2022) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres