Avortement dans la Constitution : « plus aucune limite légale »

Publié le 24 Nov, 2022

Deux propositions de loi constitutionnelles, l’une portée par le groupe Renaissance, l’autre par La France Insoumise, ont été votées récemment par la Commission des Lois de l’Assemblée nationale pour inscrire l’avortement dans la Constitution (cf. IVG dans la Constitution : L’Assemblée nationale adopte le texte en commission; IVG dans la Constitution : un deuxième texte adopté en Commission). Sans « réelle opposition à ce stade », pointe Nicolas Tardy-Joubert, président de la Marche pour la vie.

Le texte LFI est débattu ce jeudi en séance plénière. La proposition Renaissance le sera lundi. Mais « alors que notre pays se débat dans une crise économique, sociale, énergétique, sécuritaire, la priorité des députés serait de constitutionnaliser l’IVG » ?, dénonce Nicolas Tardy-Joubert. Pourtant, l’avortement « n’est en rien menacé dans la société française », rappelle-t-il. Au contraire, « aucune politique de prévention n’est réellement déployée ».

L’avortement « ne vise pas un bien en soi »

« L’avortement ne doit pas devenir un droit constitutionnel, car il aurait alors une valeur supra-législative et n’aurait plus aucune limite légale », interpelle le président de la Marche pour la vie. Ce qui « menacerait directement l’objection de conscience du corps médical et ouvrirait la porte à l’avortement à la demande jusqu’au terme de la grossesse ».

« Or, un droit fondamental vise à garantir la faculté pour une personne d’agir pour son bien en tant que personne humaine », rappelle-t-il. Dès lors, « l’avortement ne peut être reconnu comme un droit fondamental, car il ne vise pas un bien en soi ». « Le seul et unique droit supérieur qui existe dans ce domaine c’est le droit au respect de l’être humain dès le commencement de la vie. »

 

Source : Valeurs actuelles, Nicolas Tardy-Joubert (23/11/2022) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

istock_75796805_xxlarge
/ Fin de vie

Soutien des mutuelles à l’euthanasie : « ces organismes ne font même plus semblant »

Jeudi, la MGEN a envoyé un courrier aux députés dans lequel elle indique promouvoir l'euthanasie. La présidente de la SFAP ...
Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone
/ Genre

Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone

Deux chercheurs ont analysé le tissu ovarien de personnes transgenres ayant subi une ablation des ovaires après un traitement hormonal ...
Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin
/ Genre

Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin

L'algorithme peut reconnaître, dans plus de 90% des cas, si les IRM sont celles d'un « biologiquement masculin ou féminin ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres