Avortement au Pakistan : un des taux les plus élevés au monde

Publié le 11 Jan, 2019

Le Pakistan affiche l’un des taux d’avortement les plus élevés au monde. Un récent reportage de l’ America’s National Public Radio a estimé que 48 % des grossesses y étaient non désirées, et que 54 % d’entre elles étaient avortées. L’avortement est utilisé, dans les faits, comme une contraception à posteriori. Un tiers des Pakistanaises ayant eu recours à une IVG souffrent ensuite de complications.

 

La loi est vague concernant l’avortement : officiellement interdit, il peut cependant rentrer dans le cadre des « traitements nécessaires », à peine définis, qui permettent l’avortement jusqu’à 120 jours. Les hôpitaux publics restent cependant très réticents à en réaliser.

 

Le recours à la contraception est faible. En cause, la culture musulmane majoritaire, qui qualifie volontiers celle-ci de « complot occidental visant à réduire les populations musulmanes », alors qu’avoir plus d’enfants est souvent présenté comme un « service essentiel pour la prolifération de l’Oumma ».

The Express Tribune, Syed Mohammad Ali (11/01/2018)

Photo : Pixabay/DR

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales
/ Fin de vie

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales

Le ministère de la santé espagnol, avec l’aide des communautés autonomes, a travaillé sur une réforme du « Manuel de ...
cellules_souches_2_-_freeimages

Cellules souches : une nouvelle technique pour réparer les lésions corporelles internes

Des scientifiques ont utilisé des protéines conçues par ordinateur pour « diriger » des cellules souches humaines et former de ...
istock-89954120
/ PMA-GPA

La GPA, un droit de l’homme ?

Un nouveau document d'orientation du FNUAP suggère que la GPA devrait être considérée comme un élément de la « planification familiale ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres