Avec l’iPass contraception, un accès encore facilité à la contraception ?

Publié le : 19 octobre 2016

Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, a annoncé la mise en place de « l’iPass contraception ». Cette plateforme numérique remplace le « Pass contraception », un dispositif de coupons-chèques disponibles auprès des infirmières scolaires des lycées, donnant aux jeunes un accès gratuit à des contraceptifs et à des tests de dépistage (cf. Nouveau projet de Valérie Pécresse : L’ipass remplacerait le pass contraception).

 

L’iPass propose une carte de tous les lieux permettant d’avoir une information sur la contraception et explique comment avoir accès à une pilule du lendemain ou à des préservatifs.

 

Pour justifier la mise en place de cette nouvelle plateforme, Valérie Pécresse explique que l’iPass permet de pallier à un « défaut d’information » ainsi qu’à un « problème d’anonymat », les élèves ne souhaitant pas être vus comme « sexuellement actifs ». Valérie Pécresse fait de « l’accès à l’information, en temps réel et au plus près » une priorité, précisant que « 56% des jeunes franciliennes de 15-25 ans ont eu recours à la contraception d’urgence » (cfContraception : Gratuité et anonymat pour les mineures depuis le 1er juillet).

<p>AFP (18/10/2016).</p> <p>Photo : Pixabay, DR.</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres