Avec la « PMA pour toutes », la pénurie de sperme pourrait remettre en question la gratuité et l’anonymat du don de gamètes

Publié le 15 Sep, 2017

Le professeur Fabrice Guérif, à l’occasion de la 22e Journée de la Fédération Française d’Etude de la Reproduction qui se déroule à Tours, prévoit, dans la perspective d’une législation ouvrant la PMA à toutes les femmes, « une pénurie de dons de sperme ». Une situation susceptible de remettre en cause la gratuité et l’anonymat du don de gamètes en France.

 

En Espagne, le coût d’une insémination artificielle est estimé entre 800 et 1 500 euros.

Afp (15/09/2017)

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres