Aux Etats-Unis, les plantes modifiées par CRISPR ne sont plus considérées comme des OGM

Publié le 5 Avr, 2018

Le contenu de nos assiettes pourrait être bientôt génétiquement modifié, sans pour autant que les aliments utilisés soient classés OGM.  

 

Dans une récente mise à jour, le secrétaire américain à l’Agriculture, Sonny Perdue, a déclaré que l’USDA[1] n’avait pas l’intention de réglementer les plantes « qui auraient pu être développées par des techniques de sélection traditionnelles ». Cela signifie que les cultures modifiées à l’aide du CRISPR obtiennent le feu vert pour aller dans nos assiettes, tandis que les classiques OGM restent dans le rouge, sous la surveillance de l”USDA.

 

CRISPR, récente technique de pointe, permet aux scientifiques d’adapter avec précision l’ADN d’une plante afin de lui donner plus de saveur, une meilleure durée de conservation ou de résistance aux intempéries (sécheresse, …). Pour ses défenseurs, ces plantes ne sont pas des OGM au sens où l’entend la législation, notamment européenne. De ce fait, elle échappe aux formalités d’évaluation des risques, d’autorisation ou de suivi. 

 

L’autorisation américaine ouvre la porte à un énorme marché aux nombreuses entreprises de biotechnologies qui possèdent la capacité d’utiliser CRISPR.

 

Yves Bertheau, biochimiste et phytopathologiste, directeur de recherche Inra au MNHN[2], spécialiste des OGM et de leur traçabilité, coordinateur un programme européen (Co-Extra) sur la coexistence des cultures OGM et non OGM, alerte : « Au-delà des changements de pratiques agricoles induits par les nouveaux traits introduits, les modifications génétiques rapides, radicales et souvent irréversibles doivent être considérées avec prudence (…). Il est à craindre que les plantes ne constituent un ballon d’essai, pour tester des technologies dont l’application à l’homme est loin d’être acceptable ».

 

[1] United States Department of Agriculture : Département de l”Agriculture des Etats Unis.

[2] Museum National d”Histoire Naturelle.

Up’Magazine (04/4/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

01_OGM_blé
/ OGM

Royaume-Uni : Une loi pour faciliter les essais de cultures génétiquement modifiées

Le gouvernement britannique soutient « l’édition et à la modification génétiques en tant qu’aides à la modernisation de l’agriculture » ...
14_sequencage_istock-519862147
/ Génome

Un projet pour séquencer le génome de toutes les espèces eucaryotes sur la Terre

Le Earth Genome Project impliquera 44 institutions de 22 pays. Lancé en 2018, le projet monte en puissance ...
Deux reins de porc greffés à un homme en état de mort cérébrale
/ Don d'organes

Deux reins de porc greffés à un homme en état de mort cérébrale

Depuis l'été dernier, il s'agit de la troisième expérience de ce type. Cette fois, les reins ont été greffés « ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres