Autriche : le chimpanzé serait-il une personne?

Publié le 16 Mai, 2007

Pour permettre à un couple de singes de bénéficier d’une donation, une association veut leur faire obtenir le statut de personnes.

L‘association Wiener Verein gegen Tierfabriken (VGT) milite contre les élevages industriels d’animaux. Elle a lancé un appel à donations individuelles pour faire face aux dépenses de deux grands singes vivants dans une réserve animalière de Vienne (5000 €/mois) et menacés d’être vendus au plus offrant.

Dans la loi autrichienne, seule une personne peut bénéficier de ce soutien financier. L’association VGT a engagé une procédure devant les tribunaux autrichiens pour attribuer aux deux singes le statut de "personne" et leur obtenir un tuteur qui veillera sur leurs intérêts. Le 18 avril, la justice autrichienne a rejeté en première instance la demande de mise sous tutelle, estimant que le couple ne répondait pas "aux deux critères-clés : l’existence d’un handicap mental ou d’une urgence".

Cette affaire ravive les débats autour de la jurisprudence sur les droits fondamentaux  accordés aux plus évolués des grands singes. La Nouvelle-Zélande a adopté une loi reprenant "la déclaration  sur les grands singes anthropoïdes", présentée en 1993 par les chercheurs américains Peter Singer et Paola Cavalieri qui "revendiquent en leur nom le droit à la vie, la protection de la liberté individuelle et la prohibition de la torture". Le Parlement espagnol s’apprête à suivre cette voie.

Sur ces questions, le récent livre de Jean-Marie Meyer et Patrice de Plunkett, Nous sommes des animaux mais on n’est pas des bêtes*, pointe du doigt les différences entre la bête et l’homme et montre l’urgence, pour l’homme, de se redécouvrir lui-même (cf Synthèse du 7/05/07).

NDLR : "Dans les universités, j’ai toujours vu des gens extrêmement savants faire des congrès pour se demander en hochant la tête si leurs enfants, quand ils étaient très jeunes, n’étaient pas des sortes d’animaux ; mais dans les jardins zoologiques, je n’ai jamais observé des congrès de chimpanzés se demandant si leurs enfants, quand ils seraient grands, ne deviendraient pas des universitaires !" (Professeur Jérôme Lejeune)

* Nous sommes des animaux mais on n’est pas des bêtes, Jean-Marie Meyer, Patrice de Plunkett, ed. Presses de la Renaissance, avril 2007.

Letemps.ch (Maurice Picard) 08/05/07 – Le Figaro 18/05/07 – LifeNews (Laura Echevarria) 22/05/07 – Valeurs Actuelles 01/06/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...
pixabay_-_senat
/ Genre

Genre : la commission du Sénat adopte une proposition de loi largement remaniée

Le 22 mai, la proposition de loi visant à encadrer les transitions de genre chez les mineurs a été largement ...
Jersey : un pas de plus vers l'« aide à mourir »
/ Fin de vie

Jersey : un pas de plus vers l’« aide à mourir »

Mercredi, les responsables politiques de Jersey ont voté en faveur d'un projet visant à autoriser l'« aide à mourir » ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres