Australie : Le gouvernement souhaite améliorer les soins palliatifs

Publié le 6 Déc, 2021

Le gouvernement australien annonce qu’il investira plus de 56 millions de dollars, afin « d’améliorer la fin de vie et les soins palliatifs ».

« Sur les 160 000 personnes qui meurent en Australie chaque année, 50 à 90 % bénéficieraient de soins palliatifs au cours de la période précédant leur décès ». Le ministre de la Santé et des Soins aux personnes âgées, Greg Hunt, et le ministre des Australiens âgés et des Services de soins aux personnes âgées, Richard Colbeck ont déclaré : « Notre investissement permettra aux Australiens d’accéder à des soins appropriés au bon moment à la maison, tout en visant à réduire l’hospitalisation pour les soins palliatifs. ».

Il s’agit d’améliorer « les soins de fin de vie dans les établissements de soins aux personnes âgées ». « Les compétences en soins palliatifs et la capacité de main-d’œuvre de plus de 2000 membres du personnel soignant » seront aussi développées.

Le gouvernement Morrison souhaite assurer « l’accès universel aux soins palliatifs et de fin de vie, en élargissant les services de soins palliatifs à domicile et en établissement pour personnes âgées ». A cela s’ajoutent les « services de soins palliatifs fournis par les systèmes hospitaliers des États et des territoires ».

Note de la rédaction : Le terme « soins de fin de vie » utilisé par le gouvernement australien est ambigu. L’euthanasie est autorisée dans tous les Etats d’Australie, à l’exception de la Nouvelle-Galles du Sud (cf. Euthanasie en Australie : la Nouvelle-Galles du Sud temporise).

Source : Communiqué de presse du gouvernement australien (02/12/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d'une clinique transgenre
/ Genre

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d’une clinique transgenre

Un comité du MPTS a estimé que « l’aptitude à pratiquer » du Dr Webberley était compromise « pour des raisons d’intérêts publics plus ...
Santé : la  marchandisation des données est actée
/ E-santé

Santé : la marchandisation des données est actée

Le choix de la CNIL d’autoriser « la mise en place d’un traitement automatisé » de données de santé par un consortium ...
Cameroun : la PMA légalisée
/ PMA-GPA

Cameroun : la PMA légalisée

Le 29 juin, les députés camerounais ont adopté un projet de loi sur la PMA soutenu par le Ministre de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres