Au Pays de Galles, les femmes autorisées à avorter à domicile

Publié le : 29 juin 2018

Au pays de Galles, les femmes pourront désormais avorter à domicile. Lors d’un avortement médicamenteux, les femmes doivent prendre deux pilules à 72 heures d’écart, le Mifepristone, qui bloque la progestérone, puis le Misoprostol, qui provoque les contractions. Jusqu’à présent, les Galloises devaient se rendre à l’hôpital pour chacune des deux prises. Désormais elles recevront leur deuxième comprimé dès la première visite et le prendront seules chez elles.

 

Il y a eu 8 578 IVG au Pays de Galles en 2017, dont 79,2% d’IVG médicamenteuses. L’Ecosse a adopté une mesure similaire à l’automne dernier (cf. Les Ecossaises autorisées à avorter à domicile ).

 

Pour aller plus loin :

Etude sur l’IVG médicamenteuse : « Je n’ai jamais eu aussi mal de ma vie. Une douleur sans nom »

IVG : les risques médicaux encourus par les femmes

Analyse comparée des lois sur l’IVG : vers une prise de conscience au Sénat ?

Précarité, situation familiale, contraception… les facteurs de risque de l’avortement

<p>BBC (29/06/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres