Assimilation réussie d’IPS aux cellules cardiaques chez des rats

Publié le : 28 janvier 2015

Une équipe de recherche de l’université d’Osaka (Japon) vient d’annoncer que, pour la première fois, des cellules du myocarde dérivées de cellules souches IPS se sont correctement assimilées aux tissus du cœur chez des rats. L’équipe a ainsi réussi à faire revivre les fonctions cardiaques chez des rats victimes d’attaques cardiaques.

 

D’après les résultats de cette recherche, un mois après la transplantation, les cellules du myocarde développées à partir de cellules IPS se sont révélées capables de fonctionner de manière continue. Elles sont devenues une « partie intégrante » des tissus du cœur.

 

L’équipe de chercheurs a collaboré avec le National Cerebral and Cardiovascular Center pour transplanter les cellules du myocarde dérivées de cellules IPS.

 

« L’étude fournit des preuves de l’efficacité sur l’homme de traitements cardiaques à base de cellules IPS dérivées en cardiomyocytes (i.e. cellules du muscle cardiaque) » a déclaré Yoshiki Sawa, professeur à l’Université d’Osaka.  

 

Les résultats de l’étude ont été publiés sur la version web du journal américain Cell Transplantation.

<p>The Asahi Shimbun (Naoya Kon ) 27/01/2015 The Economic Times 27/01§2015 - Financial Express 27/01/2015 - Latin American Herald Tribune 27/01/2015</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres