Après avoir repris des forces, la petite Marwa pourrait rentrer chez elle

Publié le : 5 septembre 2017

Marwa, petite fille de 21 mois handicapée dont la poursuite des soins avait été contestée en justice, reprend peu à peu des forces.

 

Atteinte en septembre 2016 d’une infection neurologique irréversible, l’enfant est placé sous assistance respiratoire. En novembre 2016, les médecins envisagent de débrancher son respirateur artificiel, considérant qu’il s’agit d’« acharnement thérapeutique » (cf. A Marseille, une petite fille entre la vie et la mort : soin ou acharnement thérapeutique ?). Ses parents saisissent alors la justice pour poursuivre les soins. Après plusieurs mois de combats, en mars dernier la justice s’est prononcée en faveur des parents qui ont ainsi obtenu le maintien des soins de leur fille (cf.​ Le Conseil d’Etat se prononce pour la poursuite des traitements de MarwaLa ténacité des parents de Marwa récompensée).

 

Aujourd’hui, la petite fille est plus vive et « communique avec son père par le regard et de tous petits signes ». Actuellement soignée dans un centre médical à Hyères, son retour à la maison est envisagé, avec un suivi médical et la présence quotidienne d’une infirmière et d’une aide-soignante à domicile.

<p>France info (31/08/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres