Angleterre : va-t-on réduire le nombre d’embryons réimplantés?

Publié le : 16 juin 2003

Une étude anglaise appelle à une restriction du nombre d’embryons réimplantés à la suite d’une FIV. D’après le Sunday Times, le service national de la santé dépenserait chaque année près de 98,7 millions de dollars pour soigner les enfants issus de grossesses multiples à la suite d’une FIV.

Suzi Leather qui dirige « The Human Fertilisation and Embryology Authority » estime qu’il est vital de diminuer le risque de naissance de triplés et de réduire le nombre de jumeaux.

 

Cependant une autre étude suggère qu’une telle mesure ne résoudra pas le problème. En effet, selon le New England Journal of Medicine, il existe 6 fois plus de chance d’avoir de vrais jumeaux avec la réimplantation d’un seul oeuf obtenu par FIV qu’avec une conception normale.

<p>HealthDayNews 04/06/03 -</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres