Angleterre : lutter contre les grossesses non désirées

Publié le 6 Fév, 2008

En Angleterre, 35% des jeunes filles (soit plus de 3 millions) prennent la pilule et  14% utilisent une méthode de contraception dite de "long terme" telle que les injections ou les implants. Fort de cette constatation, le gouvernement s’apprête à lancer une grande campagne pour promouvoir ce type de contraception. Il entend ainsi lutter contre le nombre important de grossesses non désirées.

Il sera demandé aux médecins de prescrire aux jeunes femmes ces méthodes considérées comme plus fiables pour prévenir les grossesses non désirées. Les implants ou les injections sont actives sur une durée de 3 mois à 5 ans.

La mise en place de ce projet devrait coûter 10 millions de £.

Telegraph.co 06/02/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres