Angleterre : lutter contre les grossesses non désirées

Publié le 6 Fév, 2008

En Angleterre, 35% des jeunes filles (soit plus de 3 millions) prennent la pilule et  14% utilisent une méthode de contraception dite de "long terme" telle que les injections ou les implants. Fort de cette constatation, le gouvernement s’apprête à lancer une grande campagne pour promouvoir ce type de contraception. Il entend ainsi lutter contre le nombre important de grossesses non désirées.

Il sera demandé aux médecins de prescrire aux jeunes femmes ces méthodes considérées comme plus fiables pour prévenir les grossesses non désirées. Les implants ou les injections sont actives sur une durée de 3 mois à 5 ans.

La mise en place de ce projet devrait coûter 10 millions de £.

Telegraph.co 06/02/08

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

booties-2047596_1920

Choisir le sexe de son futur bébé : un marché de 500 millions de dollars

Aux Etats-Unis, sélectionner le sexe de son futur enfant dans le cadre d’une fécondation in vitro est légal. Un marché ...
hacker
/ E-santé

Ecosse : des données relatives à la santé mentale d’enfants divulguées

Le NHS Dumfries and Galloway a confirmé que des données relatives à la santé mentale d’enfants ont été publiées par ...
pape_francois
/ Fin de vie

Pape François : l’euthanasie est « un échec de l’amour »

S’adressant aux participants du symposium sur les soins palliatifs, le Pape a rappelé que l’euthanasie « n’est jamais une source ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres