AMP : un taux de succès relatif

Publié le 23 Juin, 2008

Le Quotidien du Médecin, revient sur l’étude menée par l’Institut national d’études démographiques (INED) et l’Institut national de la santé et la recherche médicale (Inserm) à propos de l’évolution des pratiques reproductives (Cf. Synthèse de presse du 19/06/08). Elise de la Rochebrochard, chercheuse INED en épidémiologie de la reproduction humaine souligne la montée du processus de médicalisation pour le traitement de l’infertilité. Elle explique que malgré des prouesses technologiques, les taux de succès des aides médicales à la procréation restent très stables depuis 30 ans. Pour elle, les couples ne sont pas suffisamment préparés à une technique lourde pour un taux de succès faible. Elle souhaite qu’il y ait "une information sur les taux de succès moyens de la fécondation in vitro (FIV), mais également sur le fait que ce taux de succès diminue très rapidement avec l’âge des femmes". "Nous sommes arrivés à l’âge de maturité de la technique.[…] L’éblouissement de la technique doit laisser place, en bout de course, à un aspect plus humain" conclut-elle.

Le Quotidien du Médecin (Stéphanie Hasendahl) 23/06/08

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-pregnant-1245703_640
/ Tous les autres thèmes

Rupture prématurée du sac amniotique : des réparations spontanées grâce au fœtus

Des scientifiques japonais de l'université de Kyoto se sont penchés sur des cas où le sac endommagé « se répare de ...
L’impact de la grossesse sur le cerveau du père
/ Tous les autres thèmes

L’impact de la grossesse sur le cerveau du père

"L’expérience des soins apportés à un nourrisson peut laisser une trace dans le cerveau des nouveaux parents" ...
Inde : Quatre femmes décèdent dans un "camp de stérilisation"
/ IVG-IMG

Inde : Quatre femmes décèdent dans un “camp de stérilisation”

Fin août, quatre Indiennes sont décédées dans un "camp de stérilisation" à la périphérie de la capitale de l’Etat de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres