Amnesty exhorte le Nicaragua à légaliser l’avortement

Publié le 28 Juil, 2009

Lundi 27 juillet 2009, Amnesty International a "exhorté" "le gouvernement du Nicaragua à abroger immédiatement" la loi votée fin 2006, interdisant toute forme d’avortement. Cette loi punit de 4 à 8 ans de prison les médecins qui pratiquent une interruption de grossesse et prévoit les mêmes peines pour les femmes y ayant recours. Ce texte a été adopté le 26 octobre 2006 par les libéraux (droite) et les sandinistes (gauche) de l’Assemblée nationale. La nouvelle loi a été intégrée au Code pénal du pays et est entrée en vigueur en juillet 2008.

Sur le site d’Amnesty international on peut lire : « Amnesty International est convaincue que les droits fondamentaux des femmes peuvent être gravement menacés lorsqu’il leur est difficile d’avoir accès à des services assurant des interruptions de grossesse en toute sécurité et légalement ainsi qu’à des informations à ce sujet.

Aussi l’organisation appelle-t-elle les États à prendre les mesures suivantes afin de prévenir et de faire cesser les graves atteintes aux droits fondamentaux des femmes, conformément aux obligations qui incombent à ces États aux termes des normes internationales relatives aux droits humains : (a) abroger toutes les lois qui permettent de sanctionner pénalement, notamment en les incarcérant, les femmes qui ont recours ou tentent d’avoir recours à l’avortement ainsi que toutes les autres lois qui prévoient l’emprisonnement ou d’autres sanctions pénales pour ceux qui fournissent des informations sur le sujet ou pratiquent des avortements ;(…) (c) prendre toutes les mesures nécessaires pour que des services assurant l’interruption de grossesse, sûrs, légaux, accessibles, acceptables et de bonne qualité soient à la disposition de toutes les femmes qui en ont besoin dans les cas de grossesse non désirée consécutive à un viol, une agression sexuelle ou un inceste, et dans les cas de grossesse mettant en danger la vie de la femme ou constituant une menace grave pour sa santé. »

Partager cet article

Synthèses de presse

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un "droit au suicide"
/ Fin de vie

Italie: selon le tribunal d’Ancône il existe un “droit au suicide”

Le tribunal d'Ancône interprète un arrêt de la cour constitutionnelle dépénalisant l'aide au suicide comme un droit personnel au suicide ...
Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d'avortement
/ IVG-IMG

Australie: Marie Stopes International ferme des cliniques d’avortement

Dans la région du Queensland, les cliniques d’avortement n’étant plus « financièrement viables », fermeront en juillet ...
10_open_data
/ E-santé

Neuf applications de santé sur dix récoltent les données de leurs utilisateurs

Une étude révèle de « graves problèmes de protection de la vie privée et des pratiques de protection de la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres