Affaire Vincent Lambert: le gouvernement dépose un pourvoi devant la Cour de Cassation

Publié le : 3 juin 2019

Le gouvernement a déposé vendredi dernier un pourvoi devant la Cour de cassation, contre la décision de reprise de l’alimentation et de l’hydratation de Vincent Lambert ordonnée par la cour d’appel de Paris le 20 mai dernier. Le CHU de Reims a annoncé déposer également un recours dans les jours à venir.

 

La Cour de Cassation devra se prononcer sur la question suivante : « Un juge national peut-il faire obstacle à la mise en œuvre de la décision d’arrêt des traitements alors que par ailleurs, elle a été jugée conforme à la loi française et à la Convention européenne des droits de l’Homme ? ». Elle est également appelée à se prononcer sur la force contraignante des mesures provisoires rendues par le Comité international des droits des personnes handicapées (CDPH) de l’ONU. « Les autorités françaises sont-elles obligées de mettre en oeuvre » ces mesures provisoires, demandent les ministères de la Santé et des Affaires étrangères à la Cour de Cassation. 

 

Pour aller plus loin :

Vincent Lambert: le Dr Sanchez et le CHU de Reims assignés pour « non-assistance à personne en péril »

Vincent Lambert : quelle place laissée aux personnes handicapées dans nos sociétés ?

Vincent Lambert : les avocats demandent le transfert dans un établissement spécialisé

Cent juristes signent une tribune pour sauver Vincent Lambert

Vincent Lambert : le juge des référés refuse d’appliquer la convention internationale des droits des personnes handicapées

Le docteur Sanchez fixe au 20 mai le début de la mise en oeuvre de l’euthanasie de Vincent Lambert

Vincent Lambert : En réponse à Agnès Buzyn, ministre de la Santé

L’ONU demande à la France de ne pas suspendre l’hydratation et l’alimentation de Vincent Lambert

 

 

<p>AFP ( 31 mai 2019)</p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres