Adoption en Inde : une préférence pour les filles ?

Publié le : 3 novembre 2020

En Inde, les chiffres de la Child Adoption Resource Authority (CARA) indiquent que 1 470 garçons et 2 061 filles ont été adoptés entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2020. « Nous donnons trois choix [aux parents] explique un fonctionnaire : opter pour une fille, un garçon, ou ne pas donner de préférence ». Et beaucoup préfèrent adopter une fille, indique-t-il.

Pour Akhila Sivadas, directrice exécutif du Centre for Advocacy and Research, une organisation à but non lucratif, attribuer cet état de fait à des « valeurs progressistes » est « trop simpliste ». En effet, il y a beaucoup plus de filles proposées à l’adoption. « De nombreuses familles ont une forte préférence pour les fils et vont jusqu’à recourir à la sélection du sexe en choisissant d’avorter si le fœtus est féminin » (cf. Fœticide féminin massif en Inde ? Le sex ratio des naissances interroge dans le nord du pays), explique Akhila Sivadas. Ou abandonnent leur petite fille. Mais certains « s’efforcent réellement de remédier à cette [cette situation] en adoptant des filles », estime-t-elle.

Parmi les 3 531 adoptions réalisées sur la période, 421 adoptions sont des adoptions internationales.

Source : The New Indian Express, Edex live (01/11/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres