A propos de la collecte du sang de cordon dans les banques privés

Publié le : 10 décembre 2009

Le débat continue autour de la proposition de loi du député Damien Meslot (UMP) qui vise à favoriser le développement des banques de sang de cordon autologues (Cf. Synthèse de presse du 09/12/09). Pour le Pr Gregory Katz, directeur de la Fondation Générale de Santé il s’agit d’une provocation. Pour lui, cela va contre l’égalité d’accès aux soins promue en France. Il estime que si les greffes de sang de cordon ont un grand avenir, elles doivent être accessibles à tous. Il n’y a pour lui aucune justification au fait d’autoriser les banques commerciales à des fins autologues.

Il envisage alors de faire une contre-proposition de loi qui réaffirme l’importance du don anonyme et gratuit et l’égalité de l’accès aux soins. Et de rappeler que les systèmes de banques mixtes (autologues sauf en cas de réquisition) ne fonctionne pas. Ainsi en Espagne, on ne compte aucun greffon  prélevé dans une banque mixte. 100% des greffons sont exportés à Nottingham dans une banque privée à des fins non solidaires.

La Société française de Greffe de Moelle et de Thérapie Cellulaire (SFGM-TC) s’inquiète elle aussi de cette proposition de loi et appelle "à la vigilance sur les sociétés privés incitant à la conservation de sang de cordon à visée autologue".

Le Quotidien du Médecin 10/12/09 - Destination Santé 09/12/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres