A partir du 23 juin, le système de santé britannique partagera les données de santé des patients

Publié le 28 Mai, 2021

Le NHS (National Health System) a annoncé que les dossiers médicaux des patients britanniques seraient désormais rassemblés dans une base de données nationale, « qu’il partagera avec des tiers ». Les antécédents médicaux de plus de 55 millions de patients sont concernés, « y compris des données sur la santé mentale et sexuelle, les casiers judiciaires et d’autres informations sensibles ».

NHS Digital, qui gère les systèmes informatiques du pays, prévoit mettre ces données à la disposition de tiers, « tant universitaires que commerciaux », « à des fins de recherche et de planification ». Les données sont « censées être anonymes ». Le NHS se réserve cependant la possibilité de « déverrouiller l’identité des propriétaires de données » s’il existe une « raison juridique valable ».

Les patients qui ne souhaitent pas la divulgation de leurs données personnelles ont jusqu’au 23 juin pour remplir un formulaire et le déposer chez leur médecin traitant. Sinon leur dossier médical « deviendra un élément permanent de l’ensemble des données de NHS Digital ».

L’information a été donnée début avril par le secrétaire de la santé Matt Hancock, « par le biais d’une série d’articles de blog sur le site Web de NHS Digital et de dépliants dans les cabinets médicaux ». Une communication jugée « insuffisante » par les défenseurs du respect de la vie privée.

 

Source : Metro, Alex Wilkins (27/05/2021) ; Photo : Pixabay\DR

Partager cet article

Synthèses de presse

Supprimer la clause de conscience ? Des questions juridiques et éthiques
/ IVG-IMG

Supprimer la clause de conscience ? Des questions juridiques et éthiques

Depuis le lundi 29 novembre 2021, l’Assemblée nationale examine la proposition de loi « visant à renforcer le droit à ...
02_ogm_mais_8
/ OGM

La Commission européenne pourrait déréguler les « nouveaux OGM » dès 2023

La directive 2001/18 encadre actuellement « la mise sur le marché, la traçabilité et l’étiquetage des cultures génétiquement modifiées ...
Belgique : bientôt plus de mention du sexe sur les cartes d’identité
/ Genre

Belgique : bientôt plus de mention du sexe sur les cartes d’identité

Pour la Cour constitutionnelle le maintien des catégories homme ou femme pour l'inscription du sexe sur l’acte de naissance est ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres