A Boston, 12 semaines de congés payés après un avortement

Publié le 22 Nov, 2021

Aux Etats-Unis, à Boston, les employés de la ville peuvent demander jusqu’à 12 semaines de congés payés après un avortement. Une mesure adoptée lors de la réunion du conseil municipal le 15 septembre. Elle s’applique aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

Ayanna Pressley, ancienne conseillère municipale de Boston, estime que l’IVG « devrait faire l’objet de soins, de compassion, de soutien et de congés payés, mais trop de familles souffrent en silence ».

Patricia Stewart, de l’association Massachusetts Citizens for Life, a déclaré que la décision d’octroyer un congé après un avortement confirmait « ironiquement » que « l’avortement est un choix médical sérieux avec des conséquences potentiellement mortelles pour la santé physique, émotionnelle et psychologique d’une femme ».

Ayanna Pressley fait pression pour que des dispositions similaires soient prises pour les employés fédéraux à Washington.

 

Source : BioEdge, Michael Cook (20/11/2021) – Photo : M W de Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

menottes
/ PMA-GPA

GPA : arrestations au Vietnam

La GPA "commerciale" est interdite au Vietnam. La pratique est passible d'une amende et d'une peine de prison pouvant aller ...
Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions
/ PMA-GPA

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions

Chypre entend devenir une destination privilégiée du "tourisme médical" en matière de PMA. Choisir le sexe de son bébé y ...
Allemagne : le Conseil d'éthique entre prévention du suicide et "autodétermination"
/ Fin de vie

Allemagne : le Conseil d’éthique entre prévention du suicide et “autodétermination”

Le comité d'éthique souhaite créer une « prise de conscience », préciser « les contours préalables aux décisions de suicide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres