90% des médecins canadiens pour l’objection de conscience

Publié le : 21 août 2014
L’Assemblée annuelle de l’association médicale canadienne s’est déroulée cette semaine à Ottawa. Il a été question de la révision de la politique actuelle de l’organisme sur l’euthanasie et le suicide assisté.

 

Les médecins canadiens ont voté largement à 90% en faveur d’une résolution consultative soutenant « le droit de tous les médecins, dans les limites des lois existantes, de suivre leur conscience lorsque vient le temps de décider d’offrir une aide médicale à mourir. »

 

Demande de soins palliatifs

 

« À l’avant-plan des discussions est le manque désespérant de services de soins palliatifs » témoignait John Haggie, médecin de Terre-Neuve-et-Labrador. En effet, nombre de médecins ont soulevé le fait que les Canadiens ne réclameraient pas autant les pratiques d’euthanasie et de suicide assisté si l’accès et la qualité des soins palliatifs étaient perfectionnés. Le Dr Suzanne Strasberg (Toronto) a été particulièrement applaudie lors de sa conférence qui s’est conclue ainsi : « les soins palliatifs sont devenus un service spécialisé dans la plupart des secteurs du pays, et nous devons, en tant que médecins de famille, reprendre les soins de fin de vie dans nos pratiques. »
<p>La Presse Canadienne 19/08/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres