2,2 milliards d’euros pour l’intelligence artificielle

Publié le 9 Nov, 2021

Lundi 8 novembre, le gouvernement a présenté « un plan de 2,2 milliards d’euros pour faire de la France “un champion de l’intelligence artificielle” ». Il repose sur un financement public d’1,5 milliard d’euros, le complément devant être apporté par le secteur privé. Ce plan s’inscrit « dans le cadre de la stratégie nationale pour l’intelligence artificielle » (cf. Données de santé : le gouvernement présente les trois piliers de sa stratégie nationale).

La règlementation, un obstacle à l’innovation ?

En annonçant ce plan, Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, et Cédric O, secrétaire d’Etat au numérique, ont appelé à ce que « la réglementation ne bride pas l’innovation ». « Il faudra de toute évidence que notre pays, et l’Europe de manière plus générale, soient capables d’avoir une discussion sur la question de la réglementation », estime Cédric O, qui déplore que « nous finan[ci]ons la recherche, les premiers pas des start-up », avant qu’elles n’aillent « développer leur médicaments aux Etats-Unis, en Belgique, ou au Royaume-Uni ».

« Refaire société autour de la science » ?

« Est-ce que nous vivons encore dans une société qui assimile les connaissances nouvelles au progrès ou est-ce que nous vivons dans une société qui assimile les connaissances nouvelles à une potentielle crainte ? » interroge Frédérique Vidal. « Il faut qu’avant toute chose on refasse société autour de la science », estime-t-elle.

Pour la ministre, « il faut montrer que chaque fois que c’est nécessaire, on protège et on régule, (cf. Loi de bioéthique et recherche sur l’embryon : le législateur va-t-il réguler ou régulariser ?), mais que chaque fois qu’on peut aller vers le progrès pour l’ensemble de la société, on y va ».

 

Source : Challenges avec AFP (08/11/2021) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres