Vulnérabilité de l’embryon humain et responsabilité des adultes

Publié le 11 Avr, 2011

Mgr. d’Ornellas, archevêque de Rennes, interpelle les sénateurs sur l’identité de l’embryon humain dans une tribune du Figaro où il fait parler ce dernier, mettant en évidence toutes les interrogations qu’un embryon humain pourrait soulever quant à la responsabilité des adultes vis-à-vis de lui, vulnérable par excellence. Ces interrogations fondamentales font référence aux enjeux des diverses expérimentations sur l’embryon humain, du diagnostic prénatal, de l’assistance médicale à la procréation avec donneur, du diagnostic préimplantatoire pratiqué en vue de guérir un aîné ("bébé du double espoir"),  et des désirs des adultes qui tendent à instrumentaliser la conception d’un enfant et à regarder celui-ci de plus en plus comme un dû.

Le Figaro 12/04/11

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres