« Vincent Lambert une mort exemplaire ? » – Emmanuel Hirsch

Publié le : 21 août 2020

Vincent Lambert est mort le 11 juillet 2019, au terme d’un processus qui a conduit à « la mort intentionnelle d’une personne sur décision médicale pour cause de handicap neurologique à un stade évolué et irréversible ». Car Vincent Lambert n’était pas en fin de vie. Et « le choix du CHU de Reims portera une signification anthropologique et politique dont il convient de prendre dès à présent toute la mesure ».

Dans un excellent ouvrage paru aux éditions du Cerf et intitulé Vincent Lambert une mort exemplaire ?, Emmanuel Hirsch, professeur d’éthique médicale de l’université Paris Saclay, rassemble cinq années de chroniques (2014-2019) qui retracent les étapes d’une procédure qui a pris le pas sur l’humain, sur la rencontre de l’autre tel qu’il est, dans ses limites et sa fragilité. Et inlassablement, par son- analyse fine et détaillée, le professeur tenter d’éclairer ce qui s’est joué dans cette « joute médico-légale ».

« Sans avoir la capacité de s’exprimer, [Vincent Lambert] nous a transmis, à sa façon, une leçon d’humanité, une sagesse et peut-être l’idée d’une forme inédite, voire paradoxale, de résistance éthique. » Saurons-nous résister ? Chacun est invité à s’interroger.

Nombre de pages : 246
Date d’édition : juin 2020
Editeur : Cerf

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres