Vers la quatrième greffe d’un coeur artificiel Carmat ?

Publié le 9 Juin, 2015

Selon le professeur Carpentier, le prochain cœur Carmat devrait être implanté chez un patient « d’ici deux à trois mois maximum ». Carmat aurait donc « terminé son enquête et résolu le problème de pompe de sa prothèse ».

 

En effet, après le décès du premier patient implanté, le second était décédé des suites d’une défaillance dans les moteurs du module, et notamment de la pompe qui permet au sang de circuler dans le cœur (cf. Synthèse Gènéthique du 5 mai 2015). Selon le professeur Carpentier, le troisième patient, implanté le 8 avril, « va très bien et fais beaucoup d’exercice » (cf. Synthèse Gènéthique du 30 avril 2015).

 

A ce jour, l’étude de faisabilité de Carmat a « rempli son objectif principal d’un taux de survie à trente jours puisque le premier patient est mort 74 jours après sa greffe et le deuxième, neuf mois après ».

 

Ce n’est qu’une fois la greffe du cœur chez le quatrième patient réussie, que Carmat pourra lancer son étude clinique pivot. « De plus grande envergure, elle concernera une vingtaine de patients, à l’échelle européenne, pour obtenir le marquage CE indispensable à l’autorisation de mise sur le marché d’un dispositif médical ».

 

Le Figaro (03/06/2015) – Gnt (04/06/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

La loi de bioéthique mise en application dans le Pacifique

La loi de bioéthique mise en application dans le Pacifique

Une ordonnance publiée au JO le 2 février étend certaines dispositions de la loi de bioéthique aux territoires du Pacifique ...
Transgenre : à Hong-Kong, une opération chirurgicale n'est plus nécessaire pour modifier sa CNI
/ Genre

Transgenre : à Hong-Kong, une opération chirurgicale n’est plus nécessaire pour modifier sa CNI

La Cour suprême de Hong Kong a jugé que les personnes transgenres pouvaient changer de sexe sur leur carte d'identité ...
Des mères porteuses en état de mort cérébrale ?
/ PMA-GPA

Des mères porteuses en état de mort cérébrale ?

Une pratique baptisée le « don gestationnel du corps entier » qui a suscité la polémique sur les réseaux sociaux ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres