USA : une clinique d’AMP poursuivie pour avoir perdu les embryons d’un couple

Publié le : 31 août 2011

Alex Walterspiel et Melanie Waters, un couple américain d’une trentaine d’années ont décidé de poursuivre une clinique de fécondation in vitro (FIV) après avoir appris que celle-ci a "perdu" ses embryons. En 2008, le couple avait recouru à la FIV dans cette clinique où 8 embryons avaient été conçus. 2 embryons avaient été implantés dans l’utérus de Melanie qui a donné naissance à un petit garçon d’aujourd’hui 3 ans. Comme le spécifie le contrat liant le couple à la clinique, les autres embryons ont été congelés. Désirant un second enfant, le couple a été stupéfait d’entendre, en janvier dernier, que leurs embryons avaient été perdus et il a exigé que tout soit fait pour les retrouver. Après avoir mené une enquête, leur avocat a découvert que les embryons avaient vraisemblablement été transférés par erreur dans l’utérus d’une autre femme. Le couple a alors déposé une plainte pour "détresse émotionnelle, négligence professionnelle, rupture de contrat et fraude". Des cas semblables ont déjà eu lieu aux Etats-Unis. Le plus récent s’est passé dans l’Ohio : ayant donné naissance à un enfant en 2009, une femme a dû remettre ce dernier à ses parents biologiques, suite à un procès. Ces derniers avaient découvert que leurs embryons avaient été implantés par erreur dans l’utérus de cette femme.

Le Matin.ch 24/08/11 – Bioedge (Jared Yee) 25/08/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres