USA : l’Utah vote l’interdiction d’avorter les fœtus porteurs d’anomalie génétique

Publié le 1 Mar, 2019

Les législateurs de l’Utah, aux Etats-Unis, viennent de voter une loi qui interdira tout avortement de fœtus s’il a été diagnostiqué porteur d’une anomalie génétique telle que la trisomie 21. La loi doit encore passer entre les mains du gouverneur, Gary Herbert, qui « a refusé de dire s’il signerait la loi, mais a ajouté qu’il est généralement un ‘homme pro-vie’ ».

 

Plusieurs lois similaires ont déjà été bloquées en Indiana, en Louisiane et en Ohio, Karrie Galloway, présidente du Planned Parenthood pense que celle-ci n’entrera pas non plus en vigueur. Pour économiser des frais de justice coûteux, une condition a insérée dans le projet de loi ; elle prévoit que la loi n’entrerait en vigueur qu’à condition qu’une loi similaire soit jugée constitutionnelle ailleurs. Aussi, pour le gouverneur, c’est « une sorte de ‘projet de loi-message’ visant à rappeler qu’avorter un fœtus à cause d’un diagnostic de trisomie 21 n’était ‘sûrement pas une raison valable’ ».

 

L’Arkansas et le Kentucky envisagent aussi des projets de loi comparables pour cette année.

Washington Times, Utah Legislature passes Down syndrome abortion ban

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres