USA : le passé eugénique de la Caroline du Nord ressurgit

Publié le 26 Déc, 2011

Beverly Perdue, gouverneur de l’Etat de Caroline du Nord depuis 2008, avait insisté lors de sa campagne électorale sur le dédommagement des victimes des "programmes eugéniques" de la Caroline du Nord.

Entre 1933 et 1977, cet Etat avait mis en place un programme ayant pour finalité de "prévenir la pauvreté et améliorer le patrimoine héréditaire" en procédant à des stérilisations. Trente et un autres Etats, comme la Virginie ou la Californie, disposaient  de ce même type de programme, mais "n’étaient pas aussi agressifs que celui de la Caroline du Nord".
Cet Etat avait donné aux assistantes sociales le pouvoir de sélectionner les personnes qui devraient subir une stérilisation. Cette sélection dépendait souvent des tests de QI. Mais les personnes épileptiques, ou considérées comme trop "faible d’esprit" pour élever des enfants étaient, elles aussi, visées.
Ces opérations, effectuées principalement après 1945, touchaient particulièrement les jeunes femmes pauvres, et les minorités raciales.

Le New York Times reprend l’histoire de Charles Holt, aujourd’hui âgé de 62 ans, victime de ce "programme eugénique". Ayant eu un comportement violent à l’école, il avait été envoyé dans un établissement spécialisé pour personnes souffrant de problème mental et émotionnel. Alors qu’il était prêt à en sortir, le "Conseil Eugénique de la Caroline du Nord" décida qu’il devrait faire l’objet d’une vasectomie, et en convainc sa mère. C’est ainsi que Charles Holt fut stérilisé alors qu’il n’était que jeune adulte.

Bien qu’en 2002, l’Etat ait présenté ses excuses officielles aux victimes de ce programme, le gouverneur Beverly Perdue s’est engagée auprès de ces dernières: "l’Etat doit quelque chose à ces victimes".
Ces personnes attendent de savoir comment et à combien l’Etat évaluera leur "perte de fertilité". Certains avaient suggéré une indemnité de 20 000 dollars par victime. Le sujet est débattu depuis mai dernier, et devrait prendre fin par la publication d’un rapport définitif attendu en Février 2012.

Bioedge (Jared Yee) 17/12/11

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres