Uruguay : moins d’avortements en 2020

Publié le 22 Juil, 2021

En Uruguay, le nombre d’avortements est en baisse pour la deuxième année consécutive, après avoir atteint un pic de 10.373 en 2018. 9 915 femmes ont avorté en 2020, soit 295 de moins que l’année précédente. La dépénalisation de l’avortement est en vigueur en Uruguay depuis huit ans. Sa pratique est autorisée jusqu’à 12 semaines de grossesse.

Selon les données publiées par le ministère de la santé, l’Uruguay est au nombre des pays à « très faible fécondité ». En 2020, pour 38,7% des naissances, la mère « n’avait pas l’intention d’être enceinte à ce moment-là ». Le nombre de naissances a baissé de 13 052 ces cinq dernières années, et le quart de cette diminution serait lié à une baisse des grossesses adolescentes. Dans les années 50, le nombre d’enfants par femme en âge de procréer en Uruguay était déjà l’un des plus faibles de la région.

 

Source : El País, Tomer Urwicz (22/07/2021) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

17_trisomie21
/ Diagnostic Prénatal

DPN : Un médecin accusé de “négligence” est acquitté

La mère a déclaré que s’ils avaient su que leur fille, née en 2011, était trisomique, elle aurait décidé d’avorter ...
Le Laos autorise la GPA et l’avortement
/ IVG-IMG, PMA-GPA

Le Laos autorise la GPA et l’avortement

Une nouvelle loi autorise la maternité de substitution et l’avortement, au Laos. Selon le ministère de la Santé, le nouveau ...
Carte d’identité en Argentine : H, F ou "X"
/ Genre

Carte d’identité en Argentine : H, F ou “X”

Il existe désormais 3 catégories possibles pour identifier le sexe du détenteur de documents d’identité : "masculin", "féminin", ou "X" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres