Uruguay : à la demande du père, la justice interdit un avortement

Publié le 23 Fév, 2017

En Uruguay, le compagnon d’une femme enceinte de 8 semaines qui souhaitait avorter a eu gain de cause. Il avait déposé un recours afin de protéger la vie de l’enfant et le tribunal de Mercedes, dans un jugement sans précédent, lui a donné raison, jugeant que la mère devrait « suspendre son processus d’avortement ».

 

Tout en reconnaissant que les partenaires ne vivaient plus ensemble, la justice a retenu que le père s’engageait « à assumer l’enfant et qu’il avait les moyens financiers pour le faire ».

 

La mère par ailleurs, n’aurait pas répondu correctement au questionnaire de l’hôpital, une condition préalable à l’avortement possible dans ce pays depuis 2012.

 

La mère entend faire appel du jugement.

AFP (24/02/2017) ; LCI (24/02/2017)

Photo : Pixabay/DR

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Changement de genre chez les mineurs : un juge fédéral annule la loi de l'Etat de Floride
/ Genre

Changement de genre chez les mineurs : un juge fédéral annule la loi de l’Etat de Floride

Un juge fédéral américain a annulé et qualifié d’inconstitutionnelle une loi de Floride qui interdisait les traitements de genre sur ...
Avortement et genre : le Paraguay opposé aux suggestions de l’ONU
/ Genre, IVG-IMG

Avortement et genre : le Paraguay opposé aux suggestions de l’ONU

Le 7 juin, le ministre paraguayen de l’enfance et de l’adolescence, n’a pas répondu favorablement aux recommandations des Nations Unis ...
Drépanocytose : une enquête révèle des cas de stérilisation forcée
/ IVG-IMG

Drépanocytose : une enquête révèle des cas de stérilisation forcée

Une récente enquête de Stat, « Coercive Care », a révélé que des femmes atteintes de drépanocytose avaient subi des pressions pour ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres