Uruguay : à la demande du père, la justice interdit un avortement

Publié le : 24 février 2017

En Uruguay, le compagnon d’une femme enceinte de 8 semaines qui souhaitait avorter a eu gain de cause. Il avait déposé un recours afin de protéger la vie de l’enfant et le tribunal de Mercedes, dans un jugement sans précédent, lui a donné raison, jugeant que la mère devrait « suspendre son processus d’avortement ».

 

Tout en reconnaissant que les partenaires ne vivaient plus ensemble, la justice a retenu que le père s’engageait « à assumer l’enfant et qu’il avait les moyens financiers pour le faire ».

 

La mère par ailleurs, n’aurait pas répondu correctement au questionnaire de l’hôpital, une condition préalable à l’avortement possible dans ce pays depuis 2012.

 

La mère entend faire appel du jugement.

<p>AFP (24/02/2017) ; LCI (24/02/2017)</p> <p>Photo : Pixabay/DR</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres