Une start-up pour inscrire ses dernières volontés en matière d’acharnement thérapeutique et de don d’organes

Publié le 31 Oct, 2016

Créée fin 2013, la start-up Testamento propose de démocratiser la pratique du testament, « alors que 90% des successions se font sans testament ». Aujourd’hui, leurs services se diversifient, avec « Mes volontés » notamment, qui permet de « s’exprimer simplement en matière d’acharnement thérapeutique, de don d’organes et de choix funéraires essentiels ». Des démarches complémentaires qui doivent être disponibles immédiatement, avant même l’ouverture du testament. Dans ce but, le service permet la désignation d’une personne de confiance qui aura un accès immédiat à ces volontés et pourra les faire valoir auprès des ayants-droits. Ce type de document a la même validité qu’un document olographe.

Les échos (Neila Beyler) 28/10/2016

Photo : Pixabay – DR

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres