Une proposition de loi pour créer un droit de visite pour les malades, les personnes âgées et handicapées

Publié le 19 Avr, 2021

Les sénateurs LR vont déposer « cette semaine » une proposition de loi visant à garantir « un droit de visite pour les malades, les personnes âgées et handicapées qui séjournent en établissements ». L’objectif : mettre fin « aux interdictions de visites généralisées, comme celles que des Ehpad ou des hôpitaux ont décrété durant la pandémie de Covid-19 ». « On a trop souvent enfermé nos aînés dans leur solitude. On a laissé les gens mourir seuls, loin de leurs familles », déplore Bruno Retailleau.

Ce droit de visite se voudra « quasiment inaliénable ». Ainsi la proposition de loi prévoit que les médecins soient les seuls à pouvoir le remettre en cause dans les hôpitaux. Pour ce qui est des Ehpad, un juge devra s’y opposer.

« Pendant l’épidémie, la logique administrative a tout écrasé, elle a broyé les principes d’humanité », dénonce Bruno Retailleau. Et « dans certains Ehpad », la vaccination n’a pas conduit à lever les restrictions relatives aux visites. « On ne doit sous aucun prétexte refuser une visite à quelqu’un qui va mourir, juge le sénateur de Vendée. L’amour des proches rappelle aux personnes âgées qu’elles ne sont pas seulement un corps épuisé. C’est important d’amener de la vie dans les derniers moments. »

Bruno Retailleau « espère que la mesure fera l’unanimité, par-delà les clivages politiques ».

 

Sources : Le Figaro, Paul Carcenac (18/04/2021) ; Atlantico (18/04/2021) – Photo : Pixabay

Partager cette article

Synthèses de presse

CRISPR : premières injections chez des adultes dans le cadre d’un essai clinique

CRISPR : premières injections chez des adultes dans le cadre d’un essai clinique

Editas Medicine mène un essai clinique sur des patients atteints d’amaurose congénitale de Leber, dans l’espoir de leur rendre la ...
Son bébé naît vivant après un avortement, elle regrette son choix

Son bébé naît vivant après un avortement, elle regrette son choix

Le petit Keyo Blue, atteint de trisomie 18, a vécu pendant 10 heures après une interruption médicale de grossesse ...
Lille: il reçoit un cœur humain après avoir vécu avec un cœur artificiel

Lille: il reçoit un cœur humain après avoir vécu avec un cœur artificiel

Dans le cadre d'un essai clinique Jérémy Hage a a reçu cœur artificiel, retiré au profit d'un greffon naturel au ...