Une première greffe de tête humaine annoncée pour 2017

Publié le 24 Nov, 2016

Deux neurochirurgiens, Sergio Canavero et Ren Xiaping, projettent de réaliser la première greffe de tête humaine en 2017. Valery Spiridonov, un jeune trentenaire russe qui souffre de la maladie de Werdnig-Hoffman, une affection provoquant une dégénérescence progressive musculaire qui le condamne à vivre dans un fauteuil roulant, s’est porté volontaire pour recevoir la greffe. Les deux neurochirurgiens ont précédemment expérimenté la procédure sur des souris, un singe et un chien.

 

Dans le cadre d’une conférence tenue à Glasgow, Sergio Canavero a présenté une technologie de réalité virtuelle, qui sera utilisée pour préparer Valery Spiridonov à recevoir une greffe qui comporte un risque psychologique important. Ainsi, avant de subir l’opération, il va visualiser à quoi ressemblera sa vie dans son nouveau corps et éprouvera la sensation de marcher.

 

L’opération durera 36 heures. Les neurochirurgiens expliquent : « La tête du patient sera gelée pour éviter la mort des cellules en attendant que son cou soit partiellement cousu et que ses vaisseaux sanguins soient connectés au corps du donneur à l’aide de tubes. La colonne vertébrale sera ensuite couper à l’aide de la lame la plus précise du monde, créée pour l’occasion, pour un impact minimal sur les nerfs ». Ensuite, la tête du patient sera attachée au corps du donneur à l’aide de « polyéthylène glycol chimique pour lier les colonnes vertébrales ». Pour finir, les vaisseaux sanguins seront connectés aux nerfs.

 

L’annonce de cette première greffe de tête humaine a soulevé une vive controverse, certains médecins considérant qu’il s’agit d’une chirurgie digne de Frankenstein. Hunt Batjer, président de l’American Association for Neurological Surgeons, s’est dit inquiet par le cas du patient : « Spiridonov pourrait vivre quelque chose de pire que la mort » et pourrait avoir « des réactions psychologiques inattendues ».

Science Post (Brice Louvet) 24/11/2016

Photo : Pixabay, DR.

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres