Une intelligence artificielle pour réguler le niveau de conscience ?

Publié le 28 Sep, 2020

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et du Massachusetts General Hospital ont récemment mené une étude sur la possibilité d’utiliser les techniques de deep learning « pour contrôler le niveau d’inconscience des patients qui ont besoin d’une anesthésie pour une procédure médicale ». Leur document[1], à paraître dans les actes de la conférence internationale 2020 sur l’intelligence artificielle en médecine, a été élu meilleur document présenté lors de la conférence.

Gabriel Schamberg, l’un des chercheurs qui a mené cette étude, explique avoir développé « un réseau de neurones profonds » et l’avoir « formé à contrôler le dosage de l’anesthésique en utilisant l’apprentissage par renforcement dans un environnement simulé ». Les chercheurs ont en particulier examiné le dosage du Propofol, « un médicament qui diminue le niveau de conscience et qui est couramment utilisé pour effectuer une anesthésie générale ou une sédation sur des patients qui subissent des procédures médicales ».

« Les réseaux neuronaux profonds permettent de construire un modèle avec de nombreuses données d’entrée en continu, explique le chercheur, de sorte que notre méthode a généré des politiques de contrôle plus cohérentes que les politiques antérieures », estime-t-il.

L’objectif à terme des chercheurs est d’utiliser le modèle conçu pour « aider les anesthésiologistes à identifier la dose idéale de Propofol pour chaque patient afin d’atteindre différents niveaux d’inconscience ». Un modèle qui n’a pour l’instant été testé que via des simulations. « Nous aimerions maintenant [le] tester sur des humains dans des environnements cliniques contrôlés » a déclaré Gabriel Schamberg.

 

[1] Controlling level of unconsciousness by titrating Propofol with deep reinforcement learning. arXiv:2008.12333 [cs.LG]. arxiv.org/abs/2008.12333

Source : Tech Xplore, Ingrid Fadelli (25/09/2020) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres