Une clinique thaïlandaise dédiée au suivi des transsexuels

Publié le 21 Fév, 2016

A Bangkok, une « clinique d’un genre nouveau » a vu le jour, « dédiée au suivi des  transsexuels ». Cette clinique est « financée par des partenaires internationaux et hébergée dans un centre de dépistage du sida de la Croix Rouge, notamment l’agence de développement américaine USAIDS ».

 

La Thaïlande est « réputée pour la visibilité de ses transsexuels et son industrie des opérations de changement de sexe ». L’Asie pacifique compterait ainsi « plus de neuf millions de personnes ‘transgenres’ selon les estimations de l’ONU ». Mais les professionnels constate que « l’accompagnement des patients sur le long terme est négligé », et les transsexuels sont « souvent livrés à une dangereuse automédication » : « Les hormones s’achètent sur Internet ou dans des pharmacies peu regardantes, avec en guise de conseillers en posologie les amis et forums de discussion sur Internet ».

 

Ce « programme pilote » concerne une vingtaine de patients « dont une majorité de femmes voulant devenir hommes ». Parallèlement, les associations de défense des droits des transsexuels comme l’Asia-Pacific Transgender Network (APTN) notent « l’absence de prise en charge de ce sujet de santé publique », et réclament « plus largement des soins ‘accessibles’ pour tous les transsexuels ».

AFP (21/02/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...
« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie
/ Fin de vie

« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie

Infirmiers et médecins indiquent leur préoccupation « en raison des divergences avec la terminologie internationale et leurs conséquences pour la ...
Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?
/ Fin de vie

Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?

Une femme de 32 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué son grand-père en mettant le feu ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres